Fils-des-brumes – Tome 5 : Jeux de masques

une histoire de fils des brumes tome 2

Brandon SANDERSON / Livre de Poche / High fantasy

Liste d’Or🥇

Résumé :

Métropole d’Elendel. Wax Ladrian, l’ancien justicier revenu des Rocailles, prépare son mariage avec Steris. C’est compter sans la révolte qui gronde partout dans la ville : conditions de travail pénibles, industrialisation effrénée, corruption des élus… Le chaos domine bientôt le territoire et, lors d’une réunion, tous les barons du crime, dont le propre frère du gouverneur, sont massacrés. Malgré le danger, Wax, aidé de son dèle acolyte, Wayne, et de Marasi, la brillante demi-sœur de Steris, qui a intégré a police, est bien décidé à découvrir ce qui se cache derrière ces événements.

Avis :

Toujours un plaisir de replonger dans l’univers de Fils-des-brumes.

Des siècles après l’Empire Ultime, laissant dans l’Histoire Vin, Kelsier, Elend, Sazed & co, nous retrouvons Wax, Wayne et Marasi dans une Elendel en proie aux rĂ©voltes ouvrières, sous le joug de la corruption politique et de l’Ă©crasante diffĂ©rence entre classes sociales.

L’auteur aime toujours apporter cette dose de sociologie au sein de l’intrigue et c’est très plaisant, car ça ajoute beaucoup de rĂ©alisme au contexte de l’histoire. On sent le travail de l’auteur, tant sur la construction du rĂ©cit que dans le dĂ©veloppement des personnages. Wax, Marasi et Wayne Ă©taient dĂ©jĂ  des figures complexes, surprenantes et passionnantes Ă  suivre dans le T1 et ce T2 termine de les peaufiner, de les malmener (Wax, bibiche), de nous faire adhĂ©rer Ă  leurs pensĂ©es, leurs manières d’agir… MeLaan et Paalms Ă©taient très sympa Ă  suivre aussi, et avoir un antagoniste comme celui-lĂ  m’a vraiment surprise et beaucoup plu. Puis cette fin… aie aie aie, tant de rĂ©vĂ©lations et en mĂŞme temps beaucoup de questions. Quant Ă  Sauvegarde… j’apprĂ©cie beaucoup ! B. Sanderson est vraiment douĂ© pour traiter l’aspect « divin » dans son livre. Mais j’ai qu’un grr grr Ă  exprimer : laissez Steris prouver qui elle est ;-; Je ne comprends pas le comportement antipathique et acerbe de Wayne Ă  son Ă©gard et, mĂŞme si l’indiffĂ©rence glaçante de Wax est comprĂ©hensible, c’en est pas moins douloureux pour autant… J’aime beaucoup Steris malgrĂ© son rĂ´le mineur et j’attends juste qu’elle ait plus de place, comme Marasi dans le T1.

L’Ă©criture est toujours au rendez-vous : je ne trouve jamais de passage moins bon, qui transmet moins les Ă©motions ou les motivations des persos. Les descriptions sont bien dosĂ©es, l’action happe le souffle… Il y a que les passages de rĂ©flexion de Marasi ou les stratĂ©gies de politique de untel qui m’ennuient plus, mais je comprends que l’auteur veule en parler en dĂ©tails… Les longueurs sont parfois caractĂ©ristiques de la fantasy, mais elles n’enlèvent en rien la qualitĂ© de ce rĂ©cit !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s