La Ville sans Vent – Tome 1

la ville sans vent tome 1 éléonore devillepoix

Éléonore Devillepoix / Hachette / Fantasy

Liste d’Or🥇

Résumé :

A dix-neuf ans, Lastyanax termine sa formation de mage et s’attend à devoir gravir un à un les échelons du pouvoir, quand le mystérieux meurtre de son mentor le propulse au plus haut niveau d’Hyperborée.
Son chemin, semé d’embûches politiques, va croiser celui d‘Arka, une jeune guerrière à peine arrivée en ville et dotée d’un certain talent pour se sortir de situations périlleuses. Ça tombe bien, elle a tendance à les déclencher…
Lui recherche l’assassin de son maître, elle le père qu’elle n’a jamais connu. Lui a un avenir. Elle un passé.
Pour déjouer les complots qui menacent la ville sans vent, ils vont devoir s’apprivoiser.

Avis :

Une jolie découverte de fantasy young adult, avec un duo de personnages attachants et efficaces, une intrigue mêlant bien machinations politiques et action.

L’un des éléments qui m’a beaucoup plu, c’est le world-building. Un vrai plaisir de plonger dans Hyperborée, ses sept niveaux, ses canaux et ses tortues. La magie présentée n’est pas ultra originale, mais le monde qui l’entoure est plein de bonnes idées et de créativité. C’était donc très sympathique de découvrir les différents aspects d’Hyperborée, de son conseil de ministres aux révoltes des premiers niveaux ou de l’émancipation féminine.

Du côté des personnages, Arka et Lastyanax sont très sympa à suivre, tout en nuances et chacun débrouillard à sa façon. J’ai bien apprécié qu‘on s’attache facilement et rapidement à eux tout en ayant un recul critique grâce aux changements de PDV. On a une belle esquisse de ces 2 personnages en fin de tome, avec leurs qualités, leurs défauts, leurs objectifs. Mais ce ne sont pas les seuls : d’autres personnages assez importants gravitent autour d’eux et sont déjà approfondis malgré leur rôle secondaire. Pyrrha, les ministres, les camarades de classe d’Arka, Alcandre… Alcandre, un personnage encore très mystérieux, un antagoniste que je trouve intéressant et captivant dans ses méthodes. Ça a l’air d’être un sacré troufion, mais il tient bien son rôle en tout cas !

L’intrigue est pleine de machinations politiques, d’enjeux géopolitiques, de meurtres et de trahisons. Ça permet de conserver une certaine tension sous-jacente quand l’action est un peu moins présente. Même s’il y a certains moments plus calmes, le livre ne souffre pas de longueurs : ces instants moins tendus permettent de souffler entre 2 événements plus tendax !

L’écriture est soignée, immersive, assez poétique sans être lourde pour autant. Ça fait tout à fait le boulot !

Puis la couverture est très jolie. C’était l’instant pas très constructif.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s